Conseils pour aider un membre de la famille ou un ami déprimé

Peut-être qu’un membre de notre famille ou un ami souffre de dépression et, bien que ce soit particulièrement douloureux pour la personne qui en souffre, c’est aussi une situation difficile pour l’entourage parce que parfois on ne peut pas la comprendre, ce qui génère beaucoup d’incertitude dans l’entourage, et parce qu’il n’est pas facile de savoir quoi faire ou comment se comporter.

Que pouvons-nous faire ?

Les proches des personnes souffrant de dépression jouent un rôle essentiel dans le soutien qu’ils peuvent apporter. Voici ce que nous pouvons faire.

– Apprenons ce qu’est leur maladie et quels sont les symptômes qu’elle présente

La dépression est une maladie comme une autre, qui apparaît à la suite de divers facteurs et non à cause de la personne qui en souffre, comme le prétendent de nombreuses croyances populaires, et qui nécessite donc un diagnostic et un traitement spécifiques. Les médecins diagnostiquent précisément et selon des critères clairement définis si une personne souffre de dépression.

Nous pouvons lire des livres et des informations vérifiées, et consulter différents professionnels pour améliorer nos connaissances sur la dépression afin de pouvoir aider nos proches.

– Aidons-les à continuer avec le traitement approprié

Il existe une multitude de traitements pour soigner la dépression, mais malgré cela, de nombreuses personnes ne cherchent pas d’aide.

Au fil du temps, le traitement réduit la douleur et la souffrance

Plus la maladie dure longtemps, plus le traitement entraîne des complications

Certaines conséquences graves de la dépression, comme les tentatives de suicide, peuvent être évitées.

Nous pouvons aider nos proches à poursuivre leur traitement et essayer de leur faire adopter un mode de vie sain (régime alimentaire adapté, activité physique régulière, etc.).

– Soutenons-les, sans être oppressifs et surprotecteurs

Pour que le soutien soit efficace, il doit être proposé avec une certaine distance, sans harceler la personne, en lui donnant de l’affection et en faisant preuve de compréhension et de patience. Il est inutile de couvrir la personne de bons conseils ou d’ordres, car cela ne fera qu’accroître son sentiment de culpabilité et d’impuissance.

La dépression est une maladie pour laquelle il ne sert à rien de dire « si j’étais vous… » ou « je comprends parfaitement, je sais ce que vous ressentez ». N’oubliez pas cela, car vous ne demanderez jamais à quelqu’un qui a de la fièvre d’arrêter d’en avoir. Pour rassurer la personne souffrant de dépression, on peut lui dire qu’on comprend ses difficultés, qu’elle n’est pas folle et que c’est une maladie qui touche un grand nombre de personnes.

Les personnes souffrant de dépression sont généralement très sensibles aux offres d’aide, il ne faut donc pas être trop maternel ou trop indifférent. Puisque la personne se sent déjà inutile, se comporter de cette manière ne fera que renforcer son sentiment d’inutilité et ses expressions telles que « je ne sers à rien ».

Il est bon de savoir que les personnes déprimées se fatiguent rapidement car elles luttent constamment contre leur propre fatigue et leurs pensées négatives. C’est pourquoi nous ne devons pas leur demander trop d’efforts ni les obliger à faire des choses contre leur gré, mais plutôt les motiver de temps en temps avec affection et compréhension. C’est pourquoi, lorsqu’ils font un effort, il est bon de le reconnaître.

Enfin, il est important de garder l’esprit ouvert et de ne pas discréditer les sentiments et les émotions que notre ami ou notre membre de la famille manifeste en soulignant la réalité et en offrant de l’espoir face à la situation.

– L’auto-assistance pour soutenir la personne souffrant de dépression

La dépression peut être un long processus dans lequel nous partageons la souffrance avec notre proche et dans lequel nous trouvons la force d’offrir tout notre soutien et notre affection. Il est donc essentiel d’éviter de s’épuiser et de se décourager.

La prédominance des pensées négatives dans la dépression, que ce soit à propos de soi-même ou des autres, peut amener l’entourage à éprouver des sentiments d’irritabilité et parfois de rejet. Nous vous proposons ci-dessous un certain nombre de conseils à prendre en compte dans ce type de situation.

– Ne vous sentez pas coupable parce que votre proche souffre de dépression. Il n’y a pas de coupable. Cette maladie peut être causée par la convergence de multiples facteurs (biologiques, psychologiques, etc.).

– Lorsque vous vous sentez impuissant ou frustré, vous pouvez également demander l’aide de professionnels qui pourront vous guider tout au long du processus de développement de la maladie.

– Si vous avez tendance à vous isoler, il est utile de se rappeler qu’il n’est pas bon de rester enfermé dans une bulle. Vous devez vous adapter aux situations sans mettre au placard tous vos projets.

N’oubliez pas que pour prendre soin d’une autre personne, vous devez être en bonne santé, alors n’oubliez pas de prendre soin de vous.

Comment sauver une amitié qui semble proche de sa fin ?
A 30 ans, en amitié la qualité compte plus que la quantité